Biologie d'un arbre

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Parfois perçus comme de simples éléments paysagers, les arbres n'en demeurent pas moins des êtres vivants, en connexion avec leur environnement.
Comprendre le fonctionnement et les besoins d'un arbre permet d'offrir les conditions optimales à son développement et ainsi assurer sa pérennité.

Un être autonome

L'arbre est autotrophe : il produit lui-même l'énergie nécessaire à sa croissance. Pour ce faire, il a principalement besoin d’air (CO2), d’eau, de sucres et ions minéraux.

Pour un développement optimal et pérenne, les arbres ont également besoin de lumière (photosynthèse) et d’espace (enracinement, croissance du tronc, ...).

A quoi servent…

Les feuilles

Sièges de la photosynthèse, les feuilles permettent de créer les sucres nécessaires à la croissance de l'arbre, à partir principalement d’eau, de CO2 et de lumière. Elles permettent également le phénomène d’évapotranspiration qui contribue à une réduction de la chaleur en ville !

Le tronc

Le tronc constitue le système d’alimentation de l'arbre. Il abrite, en effet, les différents vaisseaux conducteurs de sève :

  • le xylème, qui conduit l’eau et les ions minéraux, par la sève brute, des racines aux feuilles
  • le phloème, qui conduit les sucres, par la sève élaborée, des feuilles aux autres organes

L'écorce du tronc le protège également des pathogènes, à condition qu’il ne soit pas endommagé !

Les racines

Les racines prospectent le sol à la recherche d’eau et d’ions minéraux dans le complexe argilo-humique nécessaires à la croissance et au développement de l'arbre. Leur ancrage et le volume qu'elles représentent permettent son maintien efficacement dans le sol.