Valoriser les arbres

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Toutes les parties des arbres peuvent être valorisées

La valorisation des arbres une fois abattus, ou taillés, s’inscrit dans une démarche de développement durable en favorisant la mise en place de circuits cours, et de filière locale.

Plusieurs types de valorisation sont envisagés sur le territoire de Grenoble-Alpes Métropole, et peuvent également être envisagées localement.

Les résidus de taille doivent au minimum être valorisés par broyage : réutilisation en mulch, paillage pour les plantations, les pieds d’arbres, les espaces verts,…pour enrichir le sol et limiter la croissance d’adventices. De plus, si une valorisation du bois en mulch ou broyat est impossible (spécificités en cas de maladies, comme par exemple les platanes touchées par le chancre coloré, ou les marronniers), une valorisation du bois en énergie est à envisager (bois de chauffage, intégration dans des filières bois-énergie, alimentation des chaufferies urbaines…)

Les résidus d’abattage peuvent également présenter des sources intéressantes de bois d’œuvre (arbres rectilignes), de bois énergie (plaquette),....

De plus, laisser les feuilles mortes sur le sol permet de renouveler la matière organique et d’enrichir le sol !