Des abattages en dernier recours